Conditions de certification de la Facilitatrice D’Allaitement approche Apasdemoa

Les facilitatrices d’allaitement qui suivent l’approche Apasdemoa doivent respecter certaines conditions afin d’obtenir et de maintenir leur certification. Ces conditions sont les suivantes :

  • Validation de l’Examen : L’examen de certification pour la facilitatrice d’allaitement doit être réussi. Cette évaluation sert à assurer que chaque facilitatrice d’allaitement possède les compétences nécessaires pour soutenir efficacement les mères qui allaitent.

  • Présence aux Groupes d’Analyse de la Pratique : Chaque facilitatrice d’allaitement est tenue d’assister à au moins trois Groupes d’Analyse de la Pratique par an. Ces séances sont essentielles pour permettre l’analyse ou prise de recul de la facilitarice d’allaitement sur sa pratique, l’échange d’expériences, l’apprentissage mutuel et le maintien des meilleures pratiques.

  • Formation Continue : La facilitatrice d’allaitement est encouragée à poursuivre son éducation et sa formation de manière continue. Cela peut inclure des formations proposées par Apasdemoa dans le cadre de l’abonnement à la formation continue, ou d’autres événements de formation pertinents pour le domaine de l’allaitement.

  • Respect mutuel : Aucun dénigrement entre les facilitatrices d’allaitement n’est accepté. Toutes les facilitatrices doivent maintenir un niveau de respect et de professionnalisme envers leurs collègues. Elles sont même encouragées à se soutenir entre elles, et créer un réseaux de professionnelles bienveillantes.

  • Utilisation du Titre : Lorsqu’une facilitatrice d’allaitement utilise le titre de “Facilitatrice d’Allaitement”, il lui est conseillé de préciser qu’elle suit l’ “approche Apasdemoa”. Cette précision garantit que les accompagné.es comprennent l’approche spécifique qu’elle utilise.

  • Confidentialité de la Formation : Les facilitatrices d’allaitement ne sont pas autorisées à divulguer le contenu de la formation, y compris les images, les textes et les vidéos, sans l’accord préalable d’Apasdemoa. Cela garantit la protection de la propriété intellectuelle et le respect de la structure du programme de formation.

  • Respect du Code de Commercialisation des Substituts au Lait Maternel : Les facilitatrices d’allaitement se doivent de respecter le Code international de commercialisation des substituts du lait maternel. 

Le respect de ces conditions est essentiel pour maintenir l’intégrité de la certification de Facilitatrice d’Allaitement approche Apasdemoa et pour garantir un niveau élevé de soins et de soutien pour les mères et familles qui ont fait le choix de l’allaitement.